Aînés

Initiative communautaire visant la prévention de l'hypertension

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) ainsi que le Centre d’investissement d’impact MaRS se sont associés afin de lancer une initiative communautaire visant à prévenir les maladies cardiovasculaires. Pour ce faire, ils ont utilisé un modèle d’obligations à impact social à titre de mécanisme de financement. Cette initiative s'appuie sur le Programme communautaire de sensibilisation à la santé cardiovasculaire (PSSC), un programme fondé sur des preuves scientifiques, et inclut des partenariats communautaires locaux, des contenus éprouvés en matière de modification des habitudes de vie, de l’accompagnement et des technologies numériques afin d'aider les participants à adopter et à maintenir des comportements sains. L’initiative vise à accroître la sensibilisation aux risques associés à l’hypertension artérielle et à modifier le comportement (par exemple, augmentation de l’activité physique, perte de poids, cessation du tabagisme) de Canadiens préhypertendus âgés de 60 ans ou plus. À titre d’examinatrice externe, la SRSA sera responsable d’évaluer la mesure dans laquelle les résultats précisés ont été atteints, plus spécifiquement en ce qui concerne le nombre de participants admis au programme et les résultats sur la pression artérielle. La SRSA est également chargée d’évaluer la mesure dans laquelle les modalités des contrats de financement fondés sur le risque doivent être versées aux partenaires et aux investisseurs. À notre connaissance, l’utilisation du financement social dans le but de soutenir une intervention axée sur la santé de la population au Canada représente une première.

Avis de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC

Communiqué de presse du Gouvernement du Canada

Avis paru dans thestar.com (en anglais seulement)

Avis du National Post (en anglais seulement)

 

Début: décembre 2016
Promoteur: La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC

L'influence des attitudes et des croyances subjectives sur la prise de décisions financières chez les Canadiens

Bien que bon nombre de Canadiens soient dépourvus de connaissances de base en matière de littératie financière, des données de plus en plus probantes provenant d’études dans le domaine de l’économie comportementale indiquent que les décisions financières sont souvent minées par des facteurs d’ordre psychologique. Même lorsqu’ils possèdent les connaissances financières et les compétences en littératie requises, les gens sont exposés à divers types de biais cognitifs au moment où ils prennent des décisions financières, notamment celles liées à l’évaluation des risques et des incertitudes ou à la valeur temporelle de l’argent. Dans le cadre de ce projet, une analyse de l’Enquête canadienne sur les capacités financières (ECCF) de 2014 est menée dans le but de comprendre le rôle qu’exercent les biais cognitifs sur la prise de décisions financières chez les Canadiens, en mettant plus particulièrement l’accent sur les jeunes, les Autochtones et les personnes à faible revenu.

Durée: septembre 2015 - mars 2016
Promoteur: Agence de la consommation en matière financière du Canada

L'influence de la littératie financière sur les décisions financières et la préparation à la retraite chez les aînés

Des données récentes indiquent que bon nombre d’aînés pourraient éprouver des difficultés à gérer leurs finances. En ce qui concerne l’évaluation de la capacité financière, les aînés canadiens, y compris ceux qui ont indiqué par auto-évaluation qu’ils possédaient des aptitudes supérieures, ont obtenu de mauvais résultats relativement aux mesures objectives des connaissances financières. Ces lacunes pourraient avoir de graves conséquences sur la prise de décisions financières, plus particulièrement chez les personnes qui approchent de la retraite. Ce projet analyse l’Enquête canadienne sur les capacités financières (ECCF) de 2014 pour comprendre les difficultés auxquelles les aînés canadiens font face en ce qui a trait à la littératie financière, à la relation entre cette dernière et les résultats financiers, ainsi qu'à la préparation à la retraite.

Durée: septembre 2015 - mars 2016
Promoteur: Agence de la consommation en matière financière du Canada

Évaluation du projet de collaboration Green Shield Canada Foundation Health Innovation Collaborative

Le « tsunami » démographique imminent causé par le vieillissement des personnes âgées nécessitera une transformation fondamentale du système de soins de santé. Le Health Innovation Collaborative (HIC) se compose de cinq organismes de soins de santé novateurs de Toronto qui travaillent à l’amélioration des soins aux personnes âgées ayant des besoins médicaux complexes grâce à des processus réinventés, au partage des connaissances et à la technologie. En collaboration avec la Fondation Green Shield Canada et les organismes partenaires, la SRSA a évalué l'efficacité du HIC et son incidence possible sur la qualité des soins et l'accès aux services et à l'information. L'évaluation de la SRSA met l'accent sur la pensée systémique et les conditions permettant d’atteindre des objectifs collectifs en matière d'équité, d'efficience et d'efficacité.

Durée: septembre 2013 - septembre 2015
Promoteur: Fondation Green Shield Canada

Action communautaire pour l’indépendance des aînés – Cadre d’évaluation

Animation d’un atelier avec des représentants du gouvernement afin de mettre au point un modèle logique d’un projet visant à offrir un soutien et des services non médicaux à des personnes âgées en perte d’autonomie.

Durée: septembre 2009 - septembre 2010
Promoteur: Centraide de Lower Mainland