Obstacles à l'emploi et à la formation pour les groupes en quête d'équité : rapport final - SRDC

Obstacles à l’emploi et à la formation pour les groupes en quête d’équité : rapport final

8 décembre 2022

Par Dianna Chepita

Les programmes de développement des compétences d’Emploi et Développement social Canada (EDSC) offrent aux Canadiens une importante porte d’entrée dans l’économie canadienne en les dotant des compétences dont ils ont besoin pour participer à un marché du travail en évolution. Les programmes offerts par les gouvernements et les organisations non gouvernementales sont conçus pour soutenir les gens sur la voie de l’emploi et de la réussite professionnelle, et pour développer les compétences qui sont de plus en plus recherchées dans l’économie moderne.

Le Canada a besoin d’un système de formation solide, doté de politiques et de programmes qui anticipent les besoins en compétences, maintiennent la pertinence de la formation, assurent l’accessibilité pour tous les résidents du Canada et évaluent continuellement les résultats sociaux et économiques de la formation (Bureau international du Travail, 2011). Avec son mandat de promouvoir le développement des compétences, la participation et l’inclusion sur le marché du travail et l’efficacité du marché du travail, la Direction générale des compétences et de l’emploi d’EDSC s’appuie sur la recherche et l’analyse des lacunes en matière de compétences, des besoins d’apprentissage et des obstacles auxquels sont confrontés les peuples autochtones et d’autres groupes méritant l’équité afin d’adapter et de cibler ses programmes et services.

Pour soutenir cet objectif, le budget 2019 a fourni à EDSC des fonds pour élaborer une stratégie visant à améliorer la capacité du ministère à mieux mesurer, surveiller et traiter les disparités entre les sexes et à promouvoir l’accès des groupes sous-représentés dans l’ensemble de ses programmes de compétences, tout en améliorant l’inclusivité et en réduisant les disparités en matière d’emploi. La Direction de l’intégration stratégique et des affaires ministérielles de la Direction générale a été chargée d’élaborer cette stratégie, qui nécessite un aperçu complet des recherches les plus récentes et des données probantes fondées sur la pratique.

La SRSA a déjà été chargée par EDSC de mener une étude sur les obstacles systémiques, les lacunes en matière de compétences et les besoins d’apprentissage de différents groupes méritant l’équité. Ces éléments, ainsi que des observations et des pratiques de programmation prometteuses, sont présentés dans notre rapport final en 2021.

Pour cette deuxième phase de travail, la Direction générale des compétences et de l’emploi (DGCE) d’Emploi et Développement social Canada (EDSC) a demandé à la SRSA d’entreprendre une analyse d’études de cas sur les meilleures pratiques afin de formuler des recommandations concrètes sur la façon dont les programmes de compétences et de formation d’EDSC peuvent mieux mesurer, suivre et rendre compte des résultats des clients pour les peuples autochtones et d’autres groupes méritant l’équité.

Cette recherche s’est concentrée sur l’étendue et la profondeur des rapports en recommandant différentes interventions qui pourraient a) améliorer la fréquence des signalements volontaires des clients et b) améliorer la capacité des programmes à mieux mesurer et suivre les résultats des peuples autochtones et des autres groupes méritant l’équité. Les recommandations s’appliqueront aux programmes dont les clients sont directement servis par EDSC, ainsi qu’aux programmes fournis par des fournisseurs de services tiers par le biais de subventions et d’ententes de contribution (c’est-à-dire les gouvernements provinciaux et territoriaux, les organisations à but non lucratif).

Les résultats peuvent être utilisés pour éclairer la conception des programmes et des politiques des programmes de compétences et de formation d’EDSC. Pour en savoir plus, lisez le rapport complet ici!

Avez-vous apprécié cette publication? Consultez nos autres articles

Aller au contenu principal